Nous produisons tous les 2 jours un nombre de données équivalent à celles qui existaient en 2003. Avec les capacités de traitement et d’analyse de données très hétérogènes, nous sommes en mesure désormais d’extraire de l’intelligence qui permet d’améliorer la vie des citoyens et l’expérience des consommateurs.